Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Vorige onderwerp Volgende onderwerp Go down

Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  Bissezeele op di jul 15, 2008 2:58 pm

In LE PHARE DUNKERQUOIS van donderdag 10 juli :

"Je connais bien Bergues. Je la connais sans doute mieux que bon nombre de Français qui en font aujourd'hui, à tort, la capitale des ch'tis.
Mais je la connais aussi bien que l'ensemble des habitants de l'agglomération - dunkerquoise - qui reconnaissent en elle cette ville flamande dotée d'un patrimoine et d'une histoire riche. J'aime y aller car cela me donne un peu l'idée de ce que pouvait être en partie Dunkerque au 17ème ou 18ème siècle."

Michel Delebarre, oud-minister van Staat, is de huidige burgemeester van Duinkerke (Socialistische Partij).
Hij is ook volksvertegenwoordiger (13de kiesdistrict) en voorzitter van de CUD (Communauté Urbaine de Dunkerque).

Hij is in Belle geboren, heeft in Hazebroek gestudeerd (katholiek onderwijs).

Kan iemand zijn woorden vertalen ?


Laatst aangepast door Bissezeele op za jan 26, 2013 9:21 am; in totaal 3 keer bewerkt

Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  DebianFox op di jul 15, 2008 3:13 pm

Bissezele schreef:In LE PHARE DUNKERQUOIS van donderdag 10 juli :

"Je connais bien Bergues. Je la connais sans doute mieux que bon nombre de Français qui en font aujourd'hui, à tort, la capitale des ch'tis.

Mais je la connais aussi bien que l'ensemble des habitants de l'agglomération - dunkerquoise - qui reconnaissent en elle cette ville flamande dotée d'un patrimoine et d'une histoire riche. J'aime y aller car cela me donne un peu l'idée de ce que pouvait être en partie Dunkerque au 17ème ou 18ème siècle."


Ik ken Bergues goed. Ik ken het zonder twijfel beter dan een groot aantal Fransen die er elke dag gaan, ten onrechte de hoofdstad van de ch'tis.

Maar ik ken het ook even goed als de samenhorigheid van de inwoners van de Duinkerkse agglomeratie, die er zich van bewust zijn dat deze vlaamse stad voorzien is van een erfdeel en een rijke geschiedenis. Ik hou van er naartoe te gaan, want dat geeft me beetje het idee van dat het (=Bergues) een onderdeel kon zijn van Duinkerken in de 17e of de 18e eeuw.

DebianFox

Aantal berichten : 45
Leeftijd : 29
Woonplaats : Gent & Dentergem
Registration date : 21-05-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Ontstellende woorden van de ondervoorzitster van de Conseil Général

Bericht  Bissezeele op za aug 16, 2008 12:29 pm

In L'Indépendant* van vrijdag 18 juli gelezen :

Danièle Thinon is Conseiller Général van het kanton van Duinkerke Oost en ondervoorzitster van de Conseil Général du Nord. Ze is geboren en ze woont in Duinkerke.

Mevrouw Thinon heeft bezocht verscheidene toeristische structuren - door de Conseil Général gefinancierd - in de Franse Westhoek.

Na de bezoeken heeft mevrouw Thinon verklaard : "Het Noorden en Vlaanderen genieten tegenwoordig van de ch’ti uitwerking et van het succes van de film van Dany Boon.
Het gevolg van deze film, het is de herkenning van een identiteit dat we hadden verloren”.


* L'Indépendant is de weekblad van de streek van Sint-Omaars (Artesië en een stukje van de Franse-Westhoek).


Laatst aangepast door Bissezele op ma dec 22, 2008 12:26 pm; in totaal 1 keer bewerkt

Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  Bissezeele op zo aug 17, 2008 1:58 pm

Meneer Decodts is burgemeester van Kassel en Conseiller Général (Socialistische Partij) van het kanton van Kassel.

Hij heeft eens gezegd :

"We moeten de naam Vlaanderen niet gebruiken voor iets anders dan het toerisme".

Begrijpen jullie zijn bedoeling ?

Hij vindt het begrip Vlaanderen te gevoelig, te conservatief, te extreem (rechts)...

Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  Stef op ma aug 18, 2008 8:01 pm

^^ Dan is het zijn taak om de mensen erop te wijzen hoe ze zich als Vlaming moeten profileren toch ?

Stef

Aantal berichten : 635
Registration date : 05-03-08

Profiel bekijken http://community.webshots.com/user/stefvdd

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  wereldburger op wo aug 20, 2008 1:58 pm

Burgemeester Decodts zou Vlaanderen beter promoten in zijn stad, op die manier kan hij het Vlaamse gedachtengoed uit handen van extreemrechts houden en een positieve klank aan Vlaanderen geven.

wereldburger

Aantal berichten : 41
Woonplaats : Gent
Registration date : 02-08-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  Bissezeele op za nov 22, 2008 10:08 am

Toespraak van Martine Aubry toen ze is voorzitster van Lille Métropole Communauté urbaine geworden :

"Créer ce qui peut devenir une des premières villes réellement européenne, quel horizon plus exaltant que celui qui s’offre à nous ?
En unissant nos villes, nous unirons les hommes et les femmes de la Flandre. La Géographie nous y prédestinait sans doute, car aucune frontière naturelle ne nous sépare de nos voisins. L’Histoire a fait le reste : un jour flamande, un jour française, puis bourguignonne et même un temps espagnole, avant d’être à nouveau française, et pendant les heures sombres rattachée à Bruxelles pendant l’occupation : la frontière n’a jamais réellement existé pour notre métropole."



Bron : http://209.85.129.132/search?q=cache:IACzjROtDoAJ:www.lillemetropole.fr/index.php%3Fp%3D741%26art_id%3D16175+martine+aubry+culture+flamande&hl=fr&ct=clnk&cd=20&gl=fr

Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  Bissezeele op ma nov 24, 2008 3:59 pm

DES DISQUES DUNKERQUOIS “ÉCOUTE LA FLANDRE”

Les choristes avec les musiciens de Marieke en Bart ont obtenu la participation “sans chichi” d’une foule d’amis venus de Calais et de l’autre bout du Westhoek… Organistes, cornemuseux et bien d’autres pionniers de la musique traditionnelle flamande en France participent à ce disque “très diversifié”. Il témoigne de la Flandre éternelle, jeune et qui bouge… Michel Delebarre a dit : “ce disque est aussi un ambassadeur de la Flandre et celle-ci doit être reconnue comme un élément du patrimoine de notre pays”. Yolande de Flandre en ouvrait de grands yeux de contentement. »


Bron : http://www.marieke.fr/03-presse-1999.html

Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Kamerlid DECOOL verdedigt het Frans-Vlaams in Parijs

Bericht  Bissezeele op do nov 27, 2008 10:35 am

Heel mooie toespraak van Jean-Pierre Decool, kamerlid van de 14de kiesdistrict (Broekburg, Sint-Winoksbergen, Kassel) in het Parlement.

Om zonder matiging te verbruiken drunken


"Permettez-moi tout d’abord de me féliciter que, dans cet hémicycle, mon patronyme flamand soit toujours correctement prononcé !

Je me réjouis également de l’organisation de ce débat sur les langues de France, le premier de la Cinquième République sur le sujet, car il est essentiel que la représentation nationale s’intéresse à cette composante majeure de notre société. En effet, en évoquant les langues patrimoniales, nous insistons sur la richesse culturelle de notre pays, nous défendons les particularités qui font la diversité de l’Hexagone et nous tenons compte du besoin qu’éprouvent les Français de définir leur identité et de retrouver leurs racines.

Il ne s’agit naturellement pas de céder à une tentation régionaliste ou intégriste. Au contraire, c’est la diversité culturelle et linguistique de la France qui fait sa richesse et son unité, et les langues régionales contribuent fortement à la promotion des terroirs locaux et au développement économique de nos régions, notamment des zones transfrontalières : l’activité festive et touristique de ces territoires doit beaucoup aux outils d’échange que constituent les langues dites minoritaires.

Député de Bergues, dans les Flandres, je rappelle que, dans le Nord, beaucoup de nos concitoyens parlent encore le flamand et y demeurent très attachés, non par séparatisme, mais par plaisir, et parce qu’ils y voient un symbole de l’identité flamande, composante de l’identité française.

Ainsi, en quatre ans, le nombre d’élèves assistant aux cours de flamand dispensés par l’Institut de la langue régionale flamande – créé en 2004 pour promouvoir et développer ce patrimoine – a été multiplié par cinq. En outre, un centre de ressources documentaires flamand, installé au sein d’un centre culturel et ouvert à tous, a vu le jour à Steenvoorde, grâce à l’action conjointe de l’Institut et de Jean-Pierre Bataille, conseiller régional et maire de la ville. Et, dans plusieurs villages de ma circonscription, les plaques de rues sont libellées dans les deux langues. Ainsi, à Brouckerque, les lieux-dits ne se prononcent qu’en flamand !

Il faut aussi rappeler la complémentarité entre la pratique de la langue régionale flamande et celle du néerlandais. Pour accompagner ces initiatives, une loi est nécessaire, qui doit définir un cadre, clarifier la situation des langues régionales et reconnaître leur apport en termes de diversité culturelle. Après les premières assises des langues régionales de France de 2003 – il est urgent d’organiser une seconde session – les associations attendent l’égalité de traitement entre les différentes langues de France, mais aussi la reconnaissance de l’existence des langues régionales en dehors de l’école. Nous attendons aussi un encouragement de l’enseignement bilingue avec des moyens concrets dans les milieux scolaires et associatifs.

De telles avancées permettraient de valoriser notre patrimoine et donneraient un écho particulier au mot « égalité » qui figure dans notre devise, inscrite sur les frontons de toutes les mairies de France et énoncée à l’article 2 de notre Constitution, qui précise aussi que la langue de la République est le français" (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP et du groupe SRC).



Bron : http://ouiaubreton.com/spip.php?article4209

Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

TOESPRAAK DECOOL

Bericht  DESSERON op do nov 27, 2008 6:40 pm

Bissezele schreef:
Heel mooie toespraak van Jean-Pierre Decool, kamerlid van de 14de kiesdistrict (Broekburg, Sint-Winoksbergen, Kassel) in het Parlement.

Om zonder matiging te verbruiken drunken


"Permettez-moi tout d’abord de me féliciter que, dans cet hémicycle, mon patronyme flamand soit toujours correctement prononcé !

Je me réjouis également de l’organisation de ce débat sur les langues de France, le premier de la Cinquième République sur le sujet, car il est essentiel que la représentation nationale s’intéresse à cette composante majeure de notre société. En effet, en évoquant les langues patrimoniales, nous insistons sur la richesse culturelle de notre pays, nous défendons les particularités qui font la diversité de l’Hexagone et nous tenons compte du besoin qu’éprouvent les Français de définir leur identité et de retrouver leurs racines.

Il ne s’agit naturellement pas de céder à une tentation régionaliste ou intégriste. Au contraire, c’est la diversité culturelle et linguistique de la France qui fait sa richesse et son unité, et les langues régionales contribuent fortement à la promotion des terroirs locaux et au développement économique de nos régions, notamment des zones transfrontalières : l’activité festive et touristique de ces territoires doit beaucoup aux outils d’échange que constituent les langues dites minoritaires.

Député de Bergues, dans les Flandres, je rappelle que, dans le Nord, beaucoup de nos concitoyens parlent encore le flamand et y demeurent très attachés, non par séparatisme, mais par plaisir, et parce qu’ils y voient un symbole de l’identité flamande, composante de l’identité française.

Ainsi, en quatre ans, le nombre d’élèves assistant aux cours de flamand dispensés par l’Institut de la langue régionale flamande – créé en 2004 pour promouvoir et développer ce patrimoine – a été multiplié par cinq. En outre, un centre de ressources documentaires flamand, installé au sein d’un centre culturel et ouvert à tous, a vu le jour à Steenvoorde, grâce à l’action conjointe de l’Institut et de Jean-Pierre Bataille, conseiller régional et maire de la ville. Et, dans plusieurs villages de ma circonscription, les plaques de rues sont libellées dans les deux langues. Ainsi, à Brouckerque, les lieux-dits ne se prononcent qu’en flamand !

Il faut aussi rappeler la complémentarité entre la pratique de la langue régionale flamande et celle du néerlandais. Pour accompagner ces initiatives, une loi est nécessaire, qui doit définir un cadre, clarifier la situation des langues régionales et reconnaître leur apport en termes de diversité culturelle. Après les premières assises des langues régionales de France de 2003 – il est urgent d’organiser une seconde session – les associations attendent l’égalité de traitement entre les différentes langues de France, mais aussi la reconnaissance de l’existence des langues régionales en dehors de l’école. Nous attendons aussi un encouragement de l’enseignement bilingue avec des moyens concrets dans les milieux scolaires et associatifs.

De telles avancées permettraient de valoriser notre patrimoine et donneraient un écho particulier au mot « égalité » qui figure dans notre devise, inscrite sur les frontons de toutes les mairies de France et énoncée à l’article 2 de notre Constitution, qui précise aussi que la langue de la République est le français" (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP et du groupe SRC).



Bron : http://ouiaubreton.com/spip.php?article4209



schitterende toespraak. Na de woorden nu ook daden : verder stimuleren van onderwijs in het nederlands/frans-vlaams vanaf de lagere school.

DESSERON

Aantal berichten : 156
Leeftijd : 58
Woonplaats : Brugge
Registration date : 21-08-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  Bissezeele op do nov 27, 2008 7:01 pm

Kamerlid Jean-Pierre DECOOL, gedurende zijn schitterende toespraak :


Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  Bissezeele op zo nov 30, 2008 10:30 am

Jean Schepman is Conseiller Général PS van het kanton van Hondschote en...ondervoorzitter van de Conseil Général (!) Hij praat van zijn moeder die Vlaamse lessen gaf...

Zijn woorden zijn een echte "déclaration d'amour" aan de Frans-Vlaamse taal !
Ontroerend.

"Ma mère Maria Schepman...
Militante de la gauche ouvrière catholique, fut une pionnière de l'enseignement du flamand à Dunkerque .

Les cours, elle les donnait bénévolement à la MJC de Dunkerque .

Beaucoup de ceux qui aujourd'hui militent pout le "Vlaemsch" ont appris avec la méthode par cassette sur laquelle elle avait travaillé avec M. Sipieter, Jean Louis Marteel et 2 ou 3 copines à elle.

Voilà pourquoi, c'est toujours avec plaisir que je fais de la pub pour l'association de Jean Paul Couché, même si pour moi, c'est impossible pour l'instant de m'impliquer dans cette association."


Bron : http://jeanschepman.over-blog.org/categorie-10591689.html

Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Antwoorden van de kandidaten aan de open brief van de ANVT

Bericht  Bissezeele op zo nov 30, 2008 1:20 pm

Réponses à la lettre ouverte de l'Institut de la Langue Régionale Flamande - Akademie voor Nuuze Vlaamsche Tale (ILRF-ANVT) aux candidats aux élections législatives des 12ème, 13ème, 14ème et 15ème circonscriptions.

12ème circonscription

14 Juin 2007 : Mme Jacqueline Gabant, candidate UMP dans la 12ème.

Je vous prie de m'excuser de répondre si tard à votre demande.
Il est bien évident que je soutiens votre combat pour la langue flamande, notre patrimoine culturel a besoin d'être protégé.
On ne se construit bien qu'avec des racines solides.
Bien cordialement
http://www.ump-legislatives2007.org/index.php?section=candidat&id=217


13ème circonscription

05 Juin 2007 : M. Paulo Serge Lopes, candidat des Verts dans la 13ème.

Monsieur le président,
De par mes divers engagements et amitiés, je suis attentif au devenir de la langue régionale flamande notamment en ce qui concerne sa préservation mais plus encore pour ce qui a trait à sa valorisation. En ce sens, j’appuie pleinement les efforts développés dans cette perspective par l’Institut de la langue régionale flamande et ses associations fondatrices.
Je réitère le soutien manifesté à plusieurs occasions pour les Verts de la région dunkerquoise au processus d’expérimentation engagé sous l’impulsion de votre organisation. Cette position s’inscrit plus amplement dans la lignée de la politique des Verts soutenant l’officialisation des langues régionales en France ainsi que la protection juridique de la diversité linguistique.

Ces deux points relèvent d’impératifs tout à la fois éthique, culturel, écologique et économique. Ethique car les droits culturels sont partie intégrante des droits de l’homme. Culturel car les langues régionales font partie du patrimoine culturel de l’humanité. Ecologique car chaque langue dispose d’une connaissance traditionnelle et spécifique de l’environnement. Economique car les liens entre l’arrondissement de Dunkerque et la province de Flandre occidentale ont vocation à s’accroître au cours des prochaines années.

C’est la raison pour laquelle je m’engage, si les électeurs de la 13e circonscription du Nord m’élisent, à agir au sein de la représentation nationale en vue de doter la langue régionale flamande d’une reconnaissance pleine et entière. La promotion active de l’apprentissage des langues régionales doit passer notamment par la révision de l’article 2 de la constitution et la ratification de la charte européenne des langues régionales et minoritaires pour donner à ces dernières une pleine reconnaissance.

Je suis fondamentalement favorable à l’avènement d’une France fédérale respectueuse de ses langues régionales car la diversité culturelle est une richesse, seule sa négation est un danger. Le poète portugais Miguel Torga ne disait-il pas que l’universel c’est le local moins les murs ?
Veuillez recevoir, Monsieur le Président, mes respectueuses salutations.
http://paulosergelopes.hautetfort.com


08 juin 2007 : M. Franck Dhersin, candidat UMP dans la 13ème

Monsieur le Président de l'Institut de la Langue Régionale Flamande
Chers compatriotes flamandophones,
Je me réjouis que le Ministère de l'Education Nationale ait accepté de mettre en oeuvre l'enseignement de notre langue régionale car celle-ci fait partie intégrante du tissu social et culturel du Nord de la France ;
J'y suis d'autant plus favorable que la ville de Téteghem, dont j'ai l'honneur d'être le Maire, a créé en 2002, dans le cadre associatif, un cours de flamand, pour répondre à l'attente de nos compatriotes téteghemois flamandophones.

Aussi, si le sort des urnes m'est favorable, non seulement je me prononcerai en faveur de la validation définitive de l'enseignement du flamand du Nord de la France en milieu scolaire, mais je soutiendrai également votre demande de reconnaissance de la langue flamande comme langue régionale de France au même titre que l’alsacien, le corse ou le breton.http://www.dhersin2007.fr/


14ème circonscription

05 juin 2007 : M. Jean Schepman (vice président du Conseil Général du Nord), président du comité de soutien à M. Bassemon, candidat PS, et Mme Lesage, suppléante.
Monsieur le président, cher ami,
Ma mère Maria Schepman fut, vous le savez, une pionnière des cours de flamand dans les années 1970, à la MJC DE DUNKERQUE, pour la création des cassettes d'apprentissage de la langue, de tale van men ouders, et pour la promotion de notre culture.
Aussi ai-je besoin de vous confirmer mon soutien à votre initiative en tant que président du comité de soutien de Mr Bassemon et de Mme Lesage pour ces législatives dans la 14ème ?
Concernant votre association, ne souhaitant pas comme certains m'occuper de tout, je suis en total accord avec René Decodts qui représente le Conseil Général pour nous.
Longue vie au flamand dans les Flandres
Toet werezien.

http://da59-flandre-littoral.over-blog.org/article-6690689.html


07 juin 2007 : M. Jean Pierre Decool, député sortant et candidat apparenté UMP dans la 14ème circonscription

Monsieur le Président,
Vous m’avez interrogé quant à mon engagement pour la langue flamande, à vos côtés, et je vous en remercie.
En effet, comme vous le savez, j’ai agi en ce sens depuis plusieurs années, auprès du Rectorat de Lille, des Ministres de l’Education Nationale et de la Culture, permettant des rencontres de haut niveau.
Cette action est effectuée en collaboration étroite avec l’Institut de la Langue Régionale Flamande – Akademie voor Nuuze Vlaamsche Tale (ILRF-ANVT) créé en 2004,
que vous présidez activement et efficacement, et dont la mission est de permettre le renouveau de la langue flamande par ses applications culturelles, patrimoniales, sociales et économiques.

J’ai également exercé mes compétences législatives en intervenant dans les projets de loi susceptibles de porter la reconnaissance de la langue régionale flamande.
Ainsi, ai-je déposé des amendements à la loi sur l’école le 16 Février 2005 permettant d’inscrire à l’article 20 : «Un enseignement de langues et cultures régionales peut être dispensé tout au long de la scolarité selon des modalités définies par voie de convention spécifique entre l’Etat et la région ou le département où ces langues sont en usage. » En outre, l’article 19 « institue, dans chaque académie, une commission sur l'enseignement des langues, placée auprès du recteur. (…) Elle est chargée de veiller à la diversité de l'offre de langues, à la cohérence et à la continuité des parcours de langues proposés, de diffuser une information aux établissements, aux élus, aux parents et aux élèves sur l'offre linguistique, d'actualiser cette offre en fonction des besoins identifiés et de vérifier l'adéquation de l'offre de langues avec les spécificités locales. »
Grâce à cette action concertée, nous avons obtenu le lancement de l’enseignement du flamand dès septembre 2007. Cette expérimentation de l’enseignement du flamand devra faire l’objet d’une validation définitive.
Je tiens ici à vous renouveler mon soutien et ma persévérance pour que la langue flamande soit reconnue et transmise aux générations à venir.
Restant à votre disposition quant à d’éventuels échanges sur ce dossier, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.
http://www.jeanpierredecool.fr/

Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  Bissezeele op za nov 07, 2009 3:19 pm



Michel DELEBARRE (burgemeester van Duinkerke) heeft gezegd :

"Je suis né à Bailleul, à quelques pas de la Belgique, et la notion de frontière m’est très rapidement apparue abstraite, tant les relations avec nos voisins sont évidentes et naturelles. J’ai donc très tôt fait l’expérience de la richesse des relations transfrontalières et de l’importance de contribuer à un mieux vivre ensemble dépassant les limites artificielles de nos États. C’est donc très naturellement que je reste convaincu de la pertinence et de l’efficience de cet échelon d’intervention."


Mooie woorden...en tegelijkertijd irritant ! Suspect
Inderdaad gebruikt hij - bijna - nooit de benaming 'Flandre' (evenens in andere verklaringen)...


Bron : http://209.85.229.132/search?q=cache:diM7lH4Srm0J:www.ville-dunkerque.fr/fileadmin/user_upload/Les_Mags_de_la_ville/DK_Mag/193-fevrier2009/DKM193_cite.pdf+tramway+dunkerque+adinkerke&cd=10&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

"Je suis flamand d'origine...mais racines sont là"

Bericht  Bissezeele op di mei 04, 2010 12:35 pm

In het maandblad "Nordway" van mei 2010 :




Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  Bissezeele op do jun 10, 2010 8:08 pm

Tijdschrift Le Nord van juni 2010 schreef:


Hier is een lange bewijsvoering van Bernard Derosier over het toerisme in Frans-Vlaanderen en Frans-Henegouwen (= département du nord)...en hij zegt nooit "Flandre"... Sad

Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

DOE ZO VOORT !

Bericht  Westvloaming op do jun 10, 2010 10:40 pm

Bissezeele schreef:Jean Schepman is Conseiller Général PS van het kanton van Hondschote en...ondervoorzitter van de Conseil Général (!) Hij praat van zijn moeder die Vlaamse lessen gaf...

Zijn woorden zijn een echte "déclaration d'amour" aan de Frans-Vlaamse taal !
Ontroerend.

"Ma mère Maria Schepman...
Militante de la gauche ouvrière catholique, fut une pionnière de l'enseignement du flamand à Dunkerque .

Les cours, elle les donnait bénévolement à la MJC de Dunkerque .

Beaucoup de ceux qui aujourd'hui militent pout le "Vlaemsch" ont appris avec la méthode par cassette sur laquelle elle avait travaillé avec M. Sipieter, Jean Louis Marteel et 2 ou 3 copines à elle.

Voilà pourquoi, c'est toujours avec plaisir que je fais de la pub pour l'association de Jean Paul Couché, même si pour moi, c'est impossible pour l'instant de m'impliquer dans cette association."

Bron : http://jeanschepman.over-blog.org/categorie-10591689.html

Zo moesten er meer zijn die resoluut een lans breken voor het Nederlands en Frans-Vlaams in de regio Nord...!! Rolling Eyes Een daverend applaus voor de man ! bounce

Westvloaming

Aantal berichten : 199
Registration date : 05-04-10

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  Bissezeele op do jun 17, 2010 7:49 pm

Michel Delebarre schreef:
"BMW est une marque leader !"

"Les BMW sont de formidables machines à envie !"


De socialistische burgemeester van Duinkerke in een reclame (!) voor een buitenlands luxe automerk... scratch

Alors Kameraad Michel, Is voortaan BMW de auto van het volk ?? clown

Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Ontstellende woorden van Michel Delebarre

Bericht  Bissezeele op do dec 30, 2010 1:09 pm

Michel Delebarre (burgemeester PS van Duinkerke) werd op LCP (la chaîne parlementaire) uitgenodigd met Marc-Philippe Daubresse (burgemeester UMP van Lambersart) om over het...culinaire erfgoed van Noord-Frankrijk te praten.

Het debat heeft een onverwachte wending genomen... De presentator had twee schriftelijke vragen voorbereid; de eerste voor Daubresse en de tweede voor Delebarre. Hier is de vraag die Delebarre heeft gelezen (met luider stem) :

"Qu'avez-vous fait en tant qu'élu pour lutter contre l'éradication de la culture flamande de France ?"


Michel Delebarre
Antwoord van Delebarre :
"Je suis né à Bailleul, à quelques centaines de mètres de la frontière belge. Mes grand parents ne parlaient que le flamand. Ma mère le comprenait mais ne le parlait pas. Et moi je ne parle pas du tout flamand. Aujourd'hui, les jeunes ne parlent pas flamand... c'est une victoire de la république."

De presentator was hevig ontsteld. Met zijn sterke accent uit het zuidwesten van Frankrijk heeft hij gezegd : "Ah bon, c'est une victoire pour vous ??" ...
http://www.lcpan.fr/Region-Nord-Pas-de-Calais.html

Commentaren ? Reacties ?


Laatst aangepast door Bissezeele op do jan 24, 2013 11:19 am; in totaal 1 keer bewerkt

Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  leuven op do dec 30, 2010 4:09 pm

Kameraad Bissezeele,
ik meen uit dit gesprek met Michel Delebarre totaal iets anders begrepen te hebben. Zijn de teksten die je citeert niet een beetje uit hun context gehaald? Het interview dat Delebarre geeft is één groot pleidooi om vreemde talen te leren inzonderheid het Vlaams-Nederlands.
Hij haalt aan dat zijn grootouders "vivait la Flandre". Zij praatten nog Vlaams en zijn moeder verstond het. Nu spreekt men Frans dankzij "la Victoire de la République" en "l'Education Nationale" Uit zijn toon en lichaamshouding meen ik op te maken dat hij dit ironisch bedoelt.
De journalist vraagt nog eens "vous trouvez ça une victoire ?"
"Attend" zegt Delbarre en gaat verder "de l'autre côté de la frontière (de journalist helpt met "la Flandre autonome") sur un vole d'oiseaux les gosses de quatorze ans parlent Néerlandais, Français, Anglais et comprennent l'Allemand" Chez nous on parle le Français... un début d'une seconde langue; on peut apprendre ou réapprendre le Flamand, le Néerlandais.... ce ne sont pas des milliers mais ça se regagne progressivement... Hij blijkt dus beetje afgunstig te zijn op het andere Vlaanderen en neemt het als voorbeeld. Hij eindigt met "Il faut insister au jeunes d'apprendre une autre langue"

Leuven


Laatst aangepast door leuven op do dec 30, 2010 7:27 pm; in totaal 2 keer bewerkt

leuven

Aantal berichten : 210
Leeftijd : 78
Woonplaats : LEUVEN
Registration date : 28-04-09

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  Bissezeele op do dec 30, 2010 7:08 pm

Michel is te subtiel voor mij ! Very Happy
In elk geval heb ik niets gehoord over zijn actie om de Frans-Vlaamse cultuur te redden...het was toch de vraag die hij heeft gelezen...

Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  leuven op vr dec 31, 2010 11:41 am

De presentator was hevig ontsteld. Met zijn sterke accent uit het zuidwesten van Frankrijk heeft hij gezegd : "Ah bon, c'est une victoire pour vous ??" ...

De uitzending bekijken hier

Delebarre is sluw maar ook ter goeder trouw, hij vergelijkt op een subtiele manier, zonder de Franse taalpolitiek rechtstreeks aan te vallen, het (falend) Franse onderwijs met het onderwijs in het vlakbij gelegen Vlaanderen. Het Franse onderwijs resulteert in de kennis van één taal, het Frans, terwijl net over de grens in Vlaanderen de veertienjarigen Nederlands, Frans en Engels spreken en Duits verstaan.
Hij zegt ook dat er een schuchter begin is om het Vlaams-Nederlands te leren of om het opnieuw te leren en besluit met een oproep om een tweede taal te leren.
"la Victoire de la République" en "l'Education Nationale" resulteren dus voor hem en een goed verstaander in een verarming van de taalkennis in Frankrijk (Frans-Vlaanderen).
Op de oorspronkelijke vraag of hij er wat gaat aandoen gaf hij geen antwoord, met zijn repliek schuift hij de verantwoordelijkheid door naar "l'Education Nationale".

Om het fragment in kwestie te horen (bekijken) start het schuifbalkje op 16,25

Leuven

leuven

Aantal berichten : 210
Leeftijd : 78
Woonplaats : LEUVEN
Registration date : 28-04-09

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  roland vanmeirhaeghe op vr dec 31, 2010 3:59 pm

Bissezeele schreef:Michel is te subtiel voor mij ! Very Happy
In elk geval heb ik niets gehoord over zijn actie om de Frans-Vlaamse cultuur te redden...het was toch de vraag die hij heeft gelezen...

Zijn oproep aan de jongeren om naast het Frans andere talen te leren is toch wel een actie die het Vlaams en Nederlands daar kan helpen.

Hij spreekt over de grens (" de schreve") die in de praktijk meer en meer verdwijnt . Zo kunnen geïnteresseerde Frans-Vlamingen gemakkelijk naar West-Vlaanderen om daar hun Vlaams en hun Nederlands te oefenen.

roland vanmeirhaeghe

Aantal berichten : 81
Registration date : 26-02-10

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Onze gekozenen en de Vlaamse cultuur

Bericht  Bissezeele op do jun 26, 2014 11:52 am

Zondag heb ik gepraat met iemand van de gemeenteraad van Belle (van de meerderheid). Hij kwam met de lokale afdeling van Belle van de ANVT. Een zeer sympathieke groep (25 waren aanwezig) met mensen die zeer geïnteresseerd waren in en betrokken op de Frans-Vlaamse cultuur, de geschiedenis, het Vlaams gevoel in Frankrijk, de taalproblematiek...

Die man van het stadsbestuur heeft me gezegd dat de nieuwe Burgemeester Marc Deneuche - gedeeltelijk - zijn verkiezingspropaganda in het Vlaemsch had vertaald!  


NB: ik heb woorden in het Vlaams van...Priester Lemire op de foto toegevoegd. Ik heb het document van Deneuche niet.  
herlezing: Polder

Bissezeele

Aantal berichten : 8788
Registration date : 24-02-08

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Vorige onderwerp Volgende onderwerp Terug naar boven


 
Permissies van dit forum:
Je mag geen reacties plaatsen in dit subforum