Het woord 'weirt'

Vorige onderwerp Volgende onderwerp Go down

Het woord 'weirt'

Bericht  Sebastiaan op di sep 11, 2012 4:46 pm

Geachte lieden,


weet iemand wat het woord/de term 'weirt' (of 'weire) betekent?

Ik las erg oude huwelijkscontracten uit Cassel, en dit woord kwam telkens terug, met een persoonsnaam achter. Het is een hoedanigheid.


Sebastiaan.

Sebastiaan

Aantal berichten : 39
Registration date : 01-09-12

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Het woord 'weirt'

Bericht  Polder op wo sep 12, 2012 11:24 am

Sebastiaan schreef:weet iemand wat het woord/de term 'weirt' (of 'weire) betekent?
Misschien kan het volgende van nut zijn bij uw zoektocht naar de betekenis van 'weirt'. Het is een citaat uit een werk van Louis De Backer over de Vlaamse adel in Frankrijk.

De Backer, Louis, La Noblesse flamande de France, en présence de l'article 259 du Code pénal, : suivie de l'origine de l'orthographe des noms de famille des Flamands de France. Paris, Aubry, 1859.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54082056/f13.image

"Chez les Francks, l'ethel ou l'adel avait toute puissance sur son bien, sa famille et ses subordonnés, et cette puissance s'appelait mundium, mundeburdium (mund signifie main dans le sens de pouvoir, avoir sous la main, avoir en son pouvoir). Femmes, enfants, orphelins, mineurs, domestiques et serfs étaient sous la protection du mari, du père ou du plus proche parent du côté paternel, qu' on nommait muntporo, muntherro, mombor, foremunt ou tuteur. Ce tuteur était le chef de la famille et juge des actions de chacun de ses membres. En qualité de protecteur, le père de famille était nommé war ou wer, dont on a fait au moyen âge wehrgeld, l'argent qui défend, garantit, protége la vie d'un homme ; beer, le beer de Flandre ou le compagnon du comte de Flandre, et barus, baro, baron, celui qui défend, protége.
Les droits de l'homme libre étaient tellement confondus avec la libre et légitime propriété d'un fonds de terre ou alleu, que cette propriété même fut nommée ware, were, weire (protection), et le propriétaire waerd, weert, (protecteur).
Le Frank libre, lorsqu'il prenait part aux délibérations des assemblées publiques, était nommé rachimbourg.
Le fils du Frank sortait de tutelle ou du mundium par la mort du père de famille, et quelquefois durant sa vie, si celui-ci avait déclaré au mallum ou plaid que son fils était digne d'être élevé au protectorat ou weir. Les filles étaient émancipées par le mariage, et les serfs par l'affranchissement. Le fils, une fois admis dans les assemblées de la nation, recevait de son père, du prince ou d'un de ses parents, le bouclier et la framée: c'était sa toge, le premier honneur de sa jeunesse, suivant l'expression de Tacite."
avatar
Polder

Aantal berichten : 912
Registration date : 07-03-09

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Het woord 'weirt'

Bericht  Sebastiaan op wo sep 12, 2012 5:53 pm

Bedankt Polder! Wink

Je antwoord bevestigt mijn vermoeden.

Ik haalde deze term uit de Poorterij van Cassel, hier een voorbeeld:

"
"
De Zuere Mahieu
fs Jacobs van Suutpeene
x Francoise fa Mahieu Vanhove van Staple
dede edt (sons date) 1632
woont in Suutpeene weirt Jan Everwyn
BB1f°88V°
"
"

De vrouw Francoise was de stiefdochter van Jan Everwyn, en dit echtpaar woonde blijkbaar op een eigendom van hem.

Bij sommigen staat geen weirt bij, dus die personen zouden op hun eigendom wonen. Ook bij Jan Everwyn zelf stond geen weirt bij.


Sebastiaan.



Sebastiaan

Aantal berichten : 39
Registration date : 01-09-12

Profiel bekijken

Terug naar boven Go down

Re: Het woord 'weirt'

Bericht  Gesponsorde inhoud


Gesponsorde inhoud


Terug naar boven Go down

Vorige onderwerp Volgende onderwerp Terug naar boven


 
Permissies van dit forum:
Je mag geen reacties plaatsen in dit subforum